Title
Votre enfant part vivre à l'étranger : comment vivre au mieux cette étape ?
Par   
Ella Worldtravelable
janvier 27, 2020
Expatriation, Famille Expat
Description

Quand on vit à l’étranger, et qu’en plus on est en couple avec une personne d’un autre pays, il y a de fortes chances pour que nos enfants trouvent naturel de partir à l’étranger aussi. Soit pour apprendre une langue, soit pour se rapprocher de sa patrie, ou encore pour étudier et/ou travailler.

Quelle que soit la raison, c’est toujours plus ou moins difficile pour les parents de voir sa progéniture s’éloigner…

Pourtant, c’est une chose qui est plutôt positive, car ça montre que son enfant a une certaine maturité pour vouloir couper le cordon avec ses parents, pour ainsi dire !

Quelques conseils avant le départ

Afin que le voyage se passe au mieux, il faut s’organiser. Connaître les tenants et aboutissants du voyage aidera à prendre les choses avec sérénité.

Selon la durée du séjour, les démarches ne seront pas les mêmes, mais ça devrait déjà vous guider.

Assurance = tranquilité d’esprit.

Choisissez une bonne assurance santé et rapatriement. Et sachez lire entre les lignes des assureurs. 

Il est important de bien regarder selon la destination. Un pays comme les Etats Unis devraient pouvoir couvrir en millions. (Oui, j’ai bien écrit millions, et je parle bien d’Euros.) Certains pays sont vraiment très chers et il faut penser à tout : couverture juridique, maladie et rapatriement.

bouée de sauvetage pour partir vivre à l'étranger

Hébergement

Le mieux est qu’il soit pris en charge par l’établissement si c’est un échange scolaire. 

La plupart des universités ou établissements supérieurs qui organisent ce genre d’échanges avec d’autres pays ont déjà une structure qui s’occupe de placer les élèves dans des hébergements.

Il existe plusieurs modalités : en famille d’accueil, en chambre universitaire, en colocation selon les disponibilités. Vérifiez ce qu’inclut la mensualité pour faire le bon choix.

Dans certains cas il n’y aura pas de choix, mais ce sera déjà un premier pied-à-terre qui permettra à votre enfant d’avoir le temps de chercher autre chose une fois sur place.

relax à la maison avant de partir vivre à l'étranger

Connaître le coût de la vie

Si votre enfant part pour une expérience professionnelle, qu’il ou elle se renseigne bien sur le coût de la vie dans le pays d’accueil avant d’accepter une offre. Parfois, des offres peuvent paraître alléchantes, mais tout compte fait quand on regarde les prix pour tous les frais basiques tels que l’alimentation, le logement, et les transports, il faudra peut-être être prêt à négocier avec le futur employeur ou tout simplement, ne pas accepter n’importe quelle offre.

L’Espagne par exemple est connue pour avoir un coût moindre que certains pays plus au nord, mais si vous devez vivre à Barcelone, rien que l’hébergement peut plomber votre budget.

Études et reconnaissances de diplômes

Dans le cas d’un départ pour compléter ses études, votre enfant devra bien se renseigner sur le diplôme qui peut être obtenu en fin de parcours. Est-ce un diplôme qui peut être reconnu dans son pays d’origine ? Les échanges fait à travers des programmes tels qu’Erasmus sont beaucoup plus simples, car il y a une reconnaissance automatique des diplômes en général. 

Cependant, il faut aussi bien se renseigner sur le niveau d’étude. Car même si un diplôme est reconnu, d’un pays à un autre, on n’a pas forcément les mêmes niveaux aux mêmes âges. Ce qui peut être un niveau Master chez vous peut être un niveau Licence dans le pays d’accueil par exemple.

Garder le contact

Rendez-vous chez votre opérateur mobile pour voir les conditions. Mais aujourd’hui ce n’est pas bien compliqué.

Déjà en Europe, on a éliminé les coûts d’itinérance des données. Donc ça peut être avantageux de garder un contrat depuis votre pays d’origine. Certains opérateurs offrent même la couverture en Amérique du Nord. Si ce n’est pas le cas, il peut être mieux de prendre un contrat sur place. Chaque pays est différent donc le mieux est de demander conseil aux personnes sur place si vous êtes en contact avec eux dans le cas où votre opérateur d’origine ne couvre pas l’itinérance dans le pays d’accueil.

femme au téléphone qui part vivre à l'étranger

Compte bancaire

Tout va dépendre de la durée du séjour et du type de séjour. Pour une durée inférieure à 3 mois, il est en général inutile d’avoir un compte sur place. Mais encore une fois, tout dépend de votre banque actuelle. Donc première chose, renseignez vous avant le départ. 

S’il y a trop de frais, mieux vaut ouvrir un compte sur place. Pour se faire, il faut soit un contrat de travail, soit une preuve de scolarité qui prouvent que votre enfant est là pour un long moment. 

Formalités

J’hésitais à en parler tellement ça me paraissait évident. Mais c’est parce que j’ai passé ma vie à être une expat dans plusieurs pays et ce n’est pas le cas de tout le monde. 

Partir au-delà de 3 mois n’est plus considéré comme du tourisme et les visas d’entrée ne sont pas toujours aussi facile à obtenir, selon le pays d’accueil !

En général, il faut s’enregistrer dans le pays d’accueil, ce qui ne sera possible que pour faire des études ou travailler. Encore une fois, cela va dépendre de beaucoup de facteurs et surtout du pays d’accueil. Il y a beaucoup de sites qui permettent de se renseigner sur les formalités nécessaires. Donc prenez le temps de vérifier plusieurs mois avant le départ afin d’éviter de mauvaises surprises…. Sous peine de ne pas pouvoir entrer dans le territoire souhaité.

Une bonne chose à faire aussi dès son arrivée est de s’enregistrer au consulat ou à l’ambassade de son pays d’origine.

passeport pour partir vivre à l'étranger

Apprendre la langue du pays d’accueil

Si le but de votre enfant est d’apprendre ou de perfectionner une langue, il faut faire attention à faire les bons choix.

J’ai connu tellement de personnes en Irlande qui sont restées des mois, voire des années, et ne parlaient toujours pas l’anglais après coup !

Voici quelques conseils qui vous aideront à atteindre l’objectif souhaité :

  • L’environnement

Il faut essayer d’être le plus immergé possible dans la culture locale. Ça veut dire être en contact le plus possible avec les locaux. Éviter de ne se retrouver qu’entre français, au risque de ne pas pratiquer la langue.

Si on a un travail entre français par exemple, essayer d’avoir une colocation avec des locaux et inversement.

  • Les cours de langue

Trouver un cours de qualité qui permette de continuer d’apprendre pendant qu’on est dans le pays est le meilleur moyen de s’améliorer très rapidement. Il ya des académies de langues, plus ou moins onéreuses. Renseignez-vous auprès des locaux avec qui vous êtes déjà en contact. Il y a de fortes chances qu’ils aient de très bons contacts. 

Certaines entreprises prévoient même des cours de langues gratuits pour leurs employés dans le cas où votre enfant irait faire sa première expérience professionnelle à l’étranger.

  • La pratique

Il existe plein de groupes qui se réunissent pour faire des échanges. Les locaux sont aussi intéressés par notre langue, alors regardez sur Internet comme des groupes Facebook ou des Meet Up par exemple, pour faire des échanges. Car mieux encore qu’un cours, c’est la pratique qui permet de devenir bilingue.

couple assis au restaurant à l'étranger
  • Les activités

Connaître les locaux peut se faire aussi à travers des activités telles que des cours, du volontariat, du sport. Donc pensez aussi à ça dans votre budget, car c’est très important aussi pour que votre enfant se sente à la fois bien et intégré dans son pays d’accueil.

L’aspect psychologique

  • Le dialogue

J’espère que ces quelques conseils pourront vous aider au mieux à organiser un séjour réussi à l’étranger pour vos enfants et ainsi avoir l’esprit plus léger !

Mais ne sous-estimez pas votre progéniture ! Avant de chercher toutes ses informations vous-même, parlez à votre enfant. Il y a de fortes chances pour qu’il ou elle se soit déjà informé/e et sache tout ce qu’il y a à savoir, voire plus que ce qui est nécessaire. 

Toutes les informations sont facilement trouvables sur la toile donc le mieux est d’abord de discuter.

  • La confiance

Un des bénéfices d’un voyage à l’étranger est de saisir cette opportunité pour créer une relation de confiance avec votre enfant. Après tout, s’il ou elle part à l’étranger, c’est que ce n’est plus un enfant (même si ça restera votre bébé pour toujours, je sais…).

C’est déjà un/e adolescent/e ou un/e adulte donc donnez lui cette occasion pour apprendre à s’organiser de manière autonome. Car vous ne serez pas ensemble 24h/24 pour régler ses problèmes sur place. Donc autant commencer avant le départ !

Vous devez être bien renseignés vous-même évidemment, mais laissez lui prendre les initiatives pour avoir toutes les informations.

famille expatriée

Si vous êtes du type anxieux, ne laissez pas votre anxiété se propager. Demandez-lui simplement quel est le meilleur moment pour le contacter. Quand on vit à l’étranger, entre le changement d’habitudes, le temps d’adaptation et parfois le décalage horaire, il n’est pas toujours facile de s’appeler aussi souvent. Alors discutez en avant et après le départ. Avoir un contact d’une autre personne peut aussi être une bonne idée à condition de ne pas déranger cette personne à tout bout de champ évidemment !

Voilà, j’espère que cet article vous aidera à pouvoir mieux guider et conseiller votre enfant qui souhaite partir à l’étranger, et n’hésitez pas à partager d’autres conseils en commentaires auxquels je n’aurais pas pensé !

En savoir plus sur l’auteur de cet article : Ella de World Travel Able.

World Travel Able est un blog qui parle de voyages authentiques accessibles à tous et qui prennent soin à la fois de nous et de notre environnement.

Photo de profil

Ella Worldtravelable

Site web : https://worldtravelable.com/fr/

Les autres articles

Daycare = CrèchePreschool = Petite et Moyenne section de MaternelleKindergarten = Grande section de ...
Valérie Maman Expat
février 17, 2020
Bonjour, Je m’appelle Julie. Je suis la fondatrice de la compagnie San Diego, c’est beau ! qui aide ...
Julie San Diego c'est beau
février 17, 2020
Quand on vit à l'étranger, et qu'en plus on est en couple avec une personne d'un autre pays, il y a ...
Ella Worldtravelable
janvier 27, 2020